logo N&B

Equipe MAGE - Grenoble INP - G2Elab

Imprimer la page English
Accueil
Rechercher
 
 
UMR 5269
 
logo du groupe Grenoble INP transparent avec contour blanc

logo CNRS
 

 
Publié le 14 mai 2012
 
Colloque / Séminaire
Date de l'évènement : 12 juin 2018
13h30
Présentation des travaux de Blandine ROZIER
 
TITRE : Contribution à la modélisation électromagnétique et thermique des supraconducteurs Haute Température Critique aux conditions extrêmes

Les améliorations constantes des matériaux supraconducteurs dits à Haute Température Critique les positionnent comme candidats privilégiés à la génération de champs magnétiques intenses, remplaçant ainsi les aimants résistifs actuels, dont les coûts de fonctionnement explosent. Cependant, le manque de connaissances de leurs propriétés proche des conditions extrêmes constitue un frein majeur au développement de telles applications. L’étude du phénomène de quench, correspondant à la transition de l’état supraconducteur vers un état dissipatif, à l’aide de modèles numériques se révèle alors indispensable dans le design de protections adaptées des aimants supraconducteurs.

Afin de proposer des solutions à ces problématiques de protection, nous avons développés deux modèles sur la plateforme de développement du laboratoire : MIPSE. Le premier est un modèle électrothermique basé sur les éléments finis et étudiant l’apparition et la propagation d’une transition au sein d’un bobinage supraconducteur afin de permettre une détection précoce d’un quench. Le second modèle, utilisant une méthode intégrale de volume couplée à une approche circuit, se focalise sur la distribution dynamique du courant dans les spires de la bobine lorsque celle-ci est soumise à une rampe de courant. L’objectif est ici de déterminer la composante inductive de la tension totale pouvant cacher la composante dissipative et donc empêcher une détection précoce.

La présentation portera principalement sur ces deux modèles. Les problèmes numériques rencontrés (notamment au niveau des non-linéarités de la courbe E(J) des supraconducteurs) et les solutions proposées seront analysés. Enfin, les résultats de simulation seront comparés à des résultats expérimentaux réalisés sur un bobinage test formé d’une double galette.

 
Lieu :
salle 5-A-002A (Paul Janet)
G2Elab
site GreEn-ER
21 avenue des Martyrs
38000 Grenoble

Accès Tram B, arrêt CEA-Cambridge
ou Bus Transisère, arrêt CEA-Cambridge (Express 1 et 2)
 
 
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, 38031 Grenoble CEDEX 1, FRANCE

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble Copyright Grenoble INP