logo N&B

Thèse - Ahmed HADJ-SAID - Grenoble INP - G2Elab

Imprimer la page English
Accueil
Rechercher
 
 
UMR 5269
 
logo du groupe Grenoble INP transparent avec contour blanc

logo CNRS
 

 
Publié le 2 mars 2018
 
Soutenance
Date de l'évènement : 31 janvier 2018
10h
Intégration du stockage dans les méthodes de planification des réseaux électriques basse tension
 
Membres du jury :
  • M. Marc PETIT - Rapporteur
  • Mme. Zita VALE - Rapporteur
  • M. Mohamed MACHMOUM - Examinateur
  • M. Pierre COLLET – Examinateur
  • M. Raphael CAIRE – Directeur de thèse
  • Mme. Marie-Cécile ALVAREZ-HERAULT - CoDirecteur de thèse
  • M. Vincent DEBUSSCHERE - CoDirecteur de thèse

Résumé 
L’ouverture des marchés de l’énergie et les nouveaux usages ont induit à des changements significatifs sur les réseaux de distribution (le réseau basse tension – BT – notamment), comme : l’augmentation des interconnections de production à partir de sources d’énergies renouvelables (EnR), l’accroissement de la pointe de consommation, entre autres. Ces derniers créent des contraintes électriques. Dans l’optique d’une gestion pragmatique des réseaux électriques intelligents, des gisements de flexibilité comme le pilotage des charges/sources ou le stockage sont recherchés pour offrir des nouvelles solutions à ces contraintes. Cette thèse étudie ainsi les enjeux de la gestion du stockage et son impact dans les méthodes de planification des réseaux BT. Ainsi, dans un premier temps, les impacts du stockage et de la production photovoltaïque sur des grandeurs utilisées dans la planification des réseaux de distribution sont étudiés. Dans un second temps, une méthode de calcul des coûts des pertes est adaptée à la présence du stockage et/ou de la production PV. Dans une dernière partie, des algorithmes de fonctions avancées de conduite sont développés afin d’illustrer la valeur économique du stockage dans la planification des réseaux BT, et comparés à une planification classique plus coûteuse.

 

Abstract:

The opening up of energy markets and new uses have led to significant changes in distribution grids, in particular low-voltage grids. Notably, it has led to an augmentation in the integration of renewable energy production, an increase in the peak consumption, among others. This is accompanied by the appearance of the electrical constraints with which power systems must cope. This has resulted in the development multiple flexibility capabilities such as load/source management or energy storage, providing new solutions, now to be considered in planning methods. This thesis studies the issue of energy storage in the low-voltage grid planning. The first part of this thesis studies the impact of storage and photovoltaic production on variables involved in distribution grid planning. In the second part, a method for calculating the cost of losses is adapted to the presence of energy storage and/or PV production. Finally, advanced d operation algorithms are developed to illustrate the economic value of energy storage in LV distribution grid planning, compared to a more expensive conventional planning method.

 
Lieu :
Mercredi 31 janvier 2018 à 10h
Amphithéâtre Bergès
G2Elab
site GreEn-ER
21 avenue des Martyrs
38000 Grenoble

Accès Tram B, arrêt CEA-Cambridge
ou Bus Transisère, arrêt CEA-Cambridge (Express 1 et 2)
 
 
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, 38031 Grenoble CEDEX 1, FRANCE

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble Copyright Grenoble INP