logo N&B

Thèse - Guilherme BUENO MARIANI - Grenoble INP - G2Elab

Imprimer la page English
Accueil
Rechercher
 
 
UMR 5269
 
logo du groupe Grenoble INP transparent avec contour blanc

logo CNRS
 

 
Publié le 14 mars 2016
 
Date de l'évènement : 29 mars 2016
11h
Machine synchrone à réluctance- Modèles équivalents à réseau de réluctances pour la simulation et l’optimisation
 

Résumé

L’enjeu de la thèse concerne la modélisation électromagnétique des machines synchrones à réluctance, avec comme objectif final : obtenir un modèle suffisamment précis et rapide pour, d’une part, être capable de calculer les ondulations de couple et d’autre part servir pour de l’optimisation dimensionnelle et pouvoir être couplé à un logiciel de type circuit pour tester une loi de commande.

Un modèle du type schéma réluctant a été mis en place petit à petit avec validations à chaque étape. La modélisation des échanges dans l’entrefer utilise en final une fonction originale (intégrale de Fermi-Dirac) qui a entièrement été paramétrée avec les dimensions caractéristiques de la machine.

 

Ce modèle de la machine, piloté par les courants, a ensuite été couplé avec un circuit électrique grâce à une interface de transformation tension-courant. Les optimisations réalisées avec ce modèle ont permis de mettre en évidence certains manques dans les contraintes dimensionnelles initiales et, celles-ci corrigées, de montrer que ce modèle était parfaitement utilisable pour cette démarche d’optimisation.

 

Abstract

This thesis aims the electromagnetic modeling of synchronous reluctance machines, with a final goal: to obtain a fast and sufficiently accurate model, able to calculate the torque ripple and to be used for optimal machine design and also capable to be coupled to circuit software to test control techniques.

 

A MEC (magnetic equivalent circuit) model was created step-by-step and validated at each step. Final model of the air-gap is based on a function (Fermi-Dirac integral), which has been completely parameterized by machine dimensions. This model of the machine is driven by current; afterwards it was coupled with an electric circuit thanks to a voltage-current transformation interface. The optimizations made with the model allowed to highlight some deficiencies in the initial dimensional constraints. After corrections the model could be efficiently used in an optimization process.

 


Le jury sera composé de:

  Guy FRIEDRICH ,  Laboratoire d'électromécanique de Compiègne - Université de technologie de Compiègne - Examinateur
  Abdelmounaïm TOUNZI,Université des sciences et technologies de Lille - L2EP  - Rapporteur
  Daniel MATT,  Université Montpellier 2 - Institut d'électronique et des systèmes- Rapporteur
  Jean-paul YONNET, G2Elab - Directeur de these
  Christian CHILLET, G2Elab - Co-encadrant de these
  Nicolas VOYER, Mitsubishi Electric - Examinateur
  Marylin FaASSENET, G2Elab - Invité

 
Lieu :
La soutenance aura lieu dans le bâtiment GreEn-ER (21 avenue des Martyrs - CS 90624 - 38031 GRENOBLE CEDEX 1) dans l'amphithéâtre Bergès G-0B007 situé au rez-de-chaussées face à l'entrée.
 
 
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, 38031 Grenoble CEDEX 1, FRANCE

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble Copyright Grenoble INP