logo N&B

Isolation gazeuse pour le transport d’énergie sous très haute tension continue - Grenoble INP - G2Elab

Imprimer la page English

Isolation gazeuse pour le transport d’énergie sous très haute tension continue

Le transport d’énergie électrique sous très haute tension alternative  par câbles n’est possible que pour des distances limitées (quelques dizaines à une centaine de km), les pertes devenant trop importantes à longue distance. Cependant, le transport par câble à grande distance est la seule solution pour certaines sources d’énergie, comme les parcs d’éoliennes en mer éloignées de la côte. Dans ce cas il est impératif de passer au transport en très haute tension continue qui ne présente pas les limitations de l’alternatif, mais qui pose une série de problème nouveaux, dont celui de l’isolation électrique. Dans les postes d’interconnexion de câbles à isolation gazeuse, des phénomènes indésirables de charge statique des isolants solides peuvent se produire sous tension continue. Bien que la quantité de charges électriques disponible dans les gaz soit très faible, leur accumulation à la surface des isolants sur de très longues périodes peut devenir problématique si elle n’est pas maitrisée. Les recherches menées consistent à déterminer les facteurs qui favorisent l’apparition de charges dans le gaz (en particulier la présence d’eau), et de comprendre et maitriser leur accumulation sur les isolants.
 

Structure typique de l’isolation électrique d’un poste très haute tension à isolation gazeuse.

 
Variation du courant de fuite à travers le gaz SF6 en fonction de l’humidité relative

Pour en savoir plus : cliquer ici
 
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, 38031 Grenoble CEDEX 1, FRANCE

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble Copyright Grenoble INP