logo N&B

Spectroscopie de la décharge dans les liquides - Grenoble INP - G2Elab

Imprimer la page English

Spectroscopie de la décharge dans les liquides

Les mécanismes d’établissement d’une décharge électrique dans les liquides ne sont pas aisés à cerner. Les processus conduisant au claquage mettent en jeu aussi bien des processus électroniques dans un milieu dense et désordonné (injection et chauffage des électrons, excitation et ionisation des atomes ou des molécules) que des processus thermodynamiques et hydrodynamiques. La spectroscopie d’émission a été utilisée comme moyen d’analyse des phénomènes prédisruptifs et disruptifs dans des liquides diélectriques tels que l’huile minérale et les hydrocarbures simples. Cependant, du fait de la complexité des phénomènes se produisant dans un liquide organique, les principales informations déduites de ces travaux ont été décevantes (eg. l’émission des bandes de Swan de la molécule C2 engendre des spectres faiblement résolus). C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de concentrer nos efforts  sur l'étude de la spectroscopie d’émission des décharge couronne dans des milieux modèles  atomiques comme l’hélium et l’argon à l’état liquide et donc à basse température. Cette approche nous permet notamment de mieux caractériser la physique de cette décharge, en accédant par exemple à la densité des neutres et des électrons ainsi qu’à leur température.

 
Cryostat optique P: 0,1~11MPa V: ~20kV  T: 4,2K~10K et 77K réalisé au SERAS CNRS. Micro-Décharge dans l’hélium liquide à 4 K
 

Evolution des bandes moléculaires He2 d3Σu+-b3Πg+ (λ=640nm) en fonction de la pression

Pour en savoir plus : cliquer ici
 
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624, 38031 Grenoble CEDEX 1, FRANCE

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble Copyright Grenoble INP