Aller au menu Aller au contenu

[legende-image]1383921704716[/legende-image]Disparition de Jean-Claude Sabonnadière

J'ai l'immense douleur de vous faire part du décès de Jean Claude Sabonnadière au terme d'une longue maladie.

Jean Claude, insatiable travailleur, depuis son entrée dans la vie universitaire après des études d'ingénieur électricien a l'ENSIEG, aura marqué durablement de son empreinte le développement du génie électrique en France sur près d'un demi-siècle. On lui doit notamment le développement des méthodes numériques appliquées à l'électrotechnique au début de sa carrière, puis pendant de longues années il s'investit dans la direction de Laboratoires, d'abord le GIS Ampère coiffant les activités de recherche de Lyon et de Grenoble, puis le Laboratoire d'Electrotechnique de Grenoble (LEG) de 1991 à 1997. Peu avant, il a créé l'équipe réseaux électriques, puis en 1994, il crée à la surprise générale l'équipe microsystèmes magnétiques. Celle-ci relèvera le défi de concevoir des microsystèmes magnétiques condamnés d'avance par la communauté scientifique. Durant son deuxième mandat de Directeur du LEG, il occupe un poste important au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sous l'égide de Hubert Curien qui présidera d'ailleurs quelques années après un de nos comités d'évaluation. Son impact est considérable à Paris et donne au Génie Electrique une reconnaissance jusqu'alors jamais atteinte. Le nombre d'allocation de recherche attribue au Génie Electrique français va bondir en quelques années grâce à Jean-Claude. Il n'aura de cesse de s'investir pour la communauté française par le biais d'autres programmes de financement aussi. On lui doit également une carrière internationale hors du commun, fondateur de plusieurs grandes conférences internationales principalement dans la modélisation numérique, et fait néanmoins venir à Grenoble European Power Electronics en 1987 pour sa deuxième édition seulement !
En 1997, il devient Vice-Président du Conseil d'administration de Grenoble-INP dans la mandature d'Yves Brunet. A l'issue de ce mandat, il va s'investir sans compter à professionnaliser la recherche dans le domaine des réseaux électriques avec la création du GIE "Inventer la Distribution de l'Avenir" entre Schneider Electric, EDF et le LEG puis le G2Elab pendant 12 ans.
Grand visionnaire dans le rapprochement de la recherche universitaire et de l'industrie on lui doit aussi en grande partie, la succes story CEDRAT, entreprise d'une centaine de personnes qui co-développe et commercialise FLUX depuis le début des années 80 et qui a su le hisser au deuxième rang mondial des logiciels éléments finis pour l'électromagnétisme basse fréquence.

Non, Jean Claude nous n'oublierons pas ton incroyable flair scientifique grâce auquel tu auras réussi à mettre nos structures dans d'innombrables projets avant-gardistes de recherche couplant industrie et monde académique, créateurs d'emplois. Ton action devra rester, à  jamais, un exemple pour nous tous.

La direction du G2Elab et tous les personnels adressent ses sincères condoléances à sa famille.

James Roudet, Directeur du G2Elab

 

Jean-Claude Sabonnadière

1965 - Thèse de docteur Ingénieur

1969 - Thèse d’état ès Sciences physiques

1991 -1997 Directeur du  Laboratoire d’Électrotechnique de Grenoble

1998 -2002 Vice président du Conseil d'Administration de Grenoble-INP

mise à jour le 14 novembre 2018

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes