Aller au menu Aller au contenu
Mis à jour le 2 décembre 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Dans cette course mondiale au frigo de demain, le laboratoireG2Elab et l'Institut Néel figurent en bonne place. L'équipe dirigée par AfefLebouc affirme qu'avec le « gadolinium » un matériau qui réagit à lamagnétisation, il est possible de créer des réfrigérateurs moins polluants(sans gaz à effet de serre) et plus économique (une efficacité qui asse de 40 à60%).

Des appareils en vente d'ici deux à cinq ans ?

L'équipe grenobloise voit le G2Elab associé à l'Institut Néel et qui reçoit l'aide de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et de PSA Peugeot-Citroën (qui s'intéresse à la technologie pour la climatisation des véhicules). Ils apportent actuellement les derniers réglages à leurs prototypes.

Pour tout savoir sur la matériau miracle, le gadolinium, procurez vous le numéro de novembre 2008 de Science et Vie. Disponible en kiosque.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 2 décembre 2008

Univ. Grenoble Alpes