Aller au menu Aller au contenu

> Le laboratoire > Annuaire

CAIRE Raphael

Maître de conférences

logo du groupe Grenoble INP

Membre de l'équipe SYREL
 

Cursus

Habilitation à Diriger des Recherches de l'Université de Grenoble (2012)
Docteur de l'Institut National Polytechnique de Grenoble (2004)
Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieur des Ingénieurs Electriciens de Grenoble (2000)
 

VITA

Raphaël CAIRE (M'04) a obtenu ses Diplômes d'Etudes Approfondies (DEA) et de Doctorat de l'Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG) en 2000 et 2004. Il a travaillé dans le domaine de l'électronique de puissance, aux Etats-Unis au Center for Power Electronic System (CPES) en 2000 et au sein de plusieurs centres de recherche d'EDF en Allemagne (European Institut for Energy Research - EIfER) et en France (Clamart) entre 2004 à 2006. Il est maintenant Maitre de Conférence à l'Institut polytechnique de Grenoble (Grenoble-InP) à l'Ecole d'ingénieurs en Energie Eau et Environnement (ENSE3) et au laboratoire de génie électrique de Grenoble (G2Elab). Sa recherche est centrée sur l'impact, le contrôle de la production de la production décentralisée dans les systèmes de distribution et les infrastructures critiques ou vitales. Parmi les responsabilités administratives, il est coordinateur du projet européen DREAM (http://www.dream-smartgrid.eu/ - FP7) et coordinateur du Master International Smart Grid and Building à l'ENSE3, master inclus dans le KIC InnoEnergy action de l'UE sur les Smart Grids et les énergies renouvelables.

Activités de recherche

A l’issue de mes travaux de thèse (Impact de la production décentralisée sur les réseaux de distribution, soutenue le 2 avril 2004), de mon post-doctorat en Allemagne (étude d’opportunité économique de la centrale virtuelle) et de mon emploi d’Ingénieur-Chercheur à EDF R&D (études d’automatisation des réseaux de distribution), j’ai développé une thématique de recherche sur l’évolution des réseaux électriques intelligents (Smart Grids). Ces travaux concernent les architectures, les modes d’exploitation et les concepts d’interdépendance des Smartgrids et s’intègrent dans ceux de l’équipe Systèmes et Réseaux Electriques (SYREL) du G2Elab.

L’axe de recherche « évolution des réseaux électriques intelligents (Smartgrids) » a conduit à des travaux en collaboration avec des partenaires industriels français majeurs du domaine : EDF, Schneider Electric, ATOS WorldGrid et divers partenaires européens tels que ECN, le centre de recherche nucléaire hollandais reconverti sur l’insertion des énergies renouvelables (intégré à TNO), KEMA, l’université grecque d’Athènes NTUA, les universités Suédoises BTH et KTH, pour ne citer que les principaux.

L’axe de recherche « évolution des réseaux électriques intelligents (Smart Grids) » s’est inscrit, entre autres, dans le cadre des travaux du groupement d’intérêt économique IDEA (Inventer la Distribution Electrique de l’Avenir 2000-2013). Ce GIE avec deux partenaires importants du G2Elab, EDF et SCHNEIDER ELECTRIC. Il visait à étudier l’impact de la production décentralisée dans les réseaux de distribution et à proposer des solutions innovantes facilitant l’intégration des producteurs dispersés. Ces travaux s’intègrent dans ceux soutenus par le pôle de compétitivité Tenerrdis.

J’ai aussi assuré la mise en place et l’animation scientifique et administrative de plusieurs projets de recherche, principalement Européens (associé à chaque fois à une thèse ou un post doctorat).

Mes travaux de recherche se sont subdivisés suivant trois sous-axes fédérateurs :

  • Nouvelles architectures et méthodes de planification associées,
  • Nouveaux modes d’exploitation des “Smartgrids” et l’intelligence distribuée associée,
  • Un sous axe transversal sur l’interdépendance avec les technologies de l’information et de la communication.

Ces travaux de recherche ont pour but de promouvoir la notion de réseaux flexibles, actifs et intelligents où les moyens de réglage propres aux réseaux de distribution se coordonnent avec les sources et charges. Ce “Smartgrid” est un système énergétique de l’ère numérique, auto-cicatrisant qui délivre l’électricité depuis des sources de productions (dont les sources renouvelables) aux points de consommation. Il est capable d’optimiser la distribution de la puissance, de faciliter les communications bidirectionnelles au travers du réseau, de permettre la participation active des utilisateurs finaux, de minimiser les coupures.

En termes de résultats chiffrés sur les (co)-encadrements de stagiaires et de doctorants :

  • 40 stages de M1, DEA et Master 2 Recherche (25)
  • 21 thèses soutenues (taux moyen de co-encadrement 41%, 43% en directeur de thèse)
  • 5 thèses en cours (taux moyen d’encadrement 50%)
  • 8 post-docs (taux moyen d’encadrement 91%)

En termes de publications :

  • 19 + 9 revues/journal/transaction/article internationales + nationales (IEEE, IREE, IJEPES, IET, REE)
  • 13 chapitres d’ouvrages collectifs (7 Hermès traduits en anglais : 7 John Wiley&Sons)
  • 82 conférences internationales avec comité de lecture dont 7 articles invités
  • 8 communications nationales
  • 8 invitations en tant que keynote speaker à des conférences/workshops internationaux
  • 6 invitations en tant que keynote speaker à des conférences/workshops/écoles d’été nationaux
 

En termes de coopérations industrielles nationales et valorisations :

  • 4 projets de recherche avec le GIE-IDEA (études avec EDF et Schneider Electric),
  • 2 projets de recherche ADEME et le GIE-IDEA,
  • 2 projets ANR : SINARI et Sogreen, responsabilité scientifique pour Grenoble-INP,
  • 1 projet FCE/FUI REFLEX, responsabilité scientifique et administrative,
  • 2 projets CARNOT Energies du futur, participation active et responsable administratif.
  • 6 projets industriels en thèse CIFRE avec ATOS Worldgrid, Enedis et Schneider Electric
  • 1 brevet déposé avec Schneider Electric sur « Determining the Frequency of an Alternating Signal » (co inventeur avec Julien Mécréant, Christophe Ghafari, Bertrand Raison) US 2018/0059154 A1.
  • 1 brevet déposé par Grenoble-INP (France étendu Europe, USA et Chine) “Method of Stabilizing an Electrical Network by Load Shedding” PCT/EP2014/077815 extension du brevet Français 1362664 (inventeur principal avec Gaspard Lebel et Nouredine Hadjsaid).

En termes de valorisation européenne et internationale :

  • 1 projet PHC 2019 Ulysses qui vise un partenariat stratégique avec l’Irlande (UCD) sur les solutions pour les pertes d’inertie et de courant de court-circuit dans les réseaux avec beaucoup de production décentralisée avec interface à électronique de puissance
  • 9 projets européens (CRISP, Integral, GRID, SEESGEN-ICT, FINSENY, FINESCE, evolvDSO, Dream) : participation active en tant que responsable scientifique et administratif pour l’établissement, task leader, WP leader et coordinateur scientifique pour Dream
  • 1 projet européen de recherche associé au KIC (INSTINCT) : participation active en tant que responsable scientifique et administratif pour l’établissement, task leader.
  • 1 projet international « 111 NCEPU project » regroupant Virginia Tech, Hong Kong University, North China Electric Power University et Grenoble INP (budget 1200 k$), participant actif
  • 1 projet d’échange de chercheur avec le Brésil ELECON (Programme Marie Curie - IRSES), responsable scientifique et administratif pour Grenoble-INP


Ci dessous la liste de mes encadrements doctoraux en date de septembre 2019

T.01 Bogdan Enacheanu, soutenue le 26 octobre 2007

« Outils d’aide à la conduite pour les opérateurs des réseaux de distribution », thèse de doctorat Institut National Polytechnique de Grenoble, réalisée au sein du GIE-IDEA

Encadrement : Bertrand Raison (50%), Raphaël Caire (40%), Nouredine Hadjsaid (10%)

Dates : 01/10/2004 au 26/10/2007

T.02 Erwan Le-Pelleter, soutenue le 26 octobre 2007

« Outil d’électronique de puissance pour le maillage/bouclage des réseaux de distribution : application au contrôle des flux de puissance et la limitation des courants de court-circuit », thèse de doctorat Institut National Polytechnique de Grenoble, réalisée au sein du GIE-IDEA

Encadrement : Pierre Olivier Jeannin (40%), Seddik Bacha (30%), Jean-Luc Schanen (10%), David Frey (10%), Raphaël Caire (10%)

Dates : 01/10/2004 au 26/10/2007

T.03 Miguel Angel Fontela Garcia, soutenue le 10 juillet 2008

« Interaction des réseaux de transport et de distribution en présence de production décentralisée », thèse de doctorat de l’Institut Polytechnique de Grenoble, en lien avec le projet Européen CRISP

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Seddik Bacha (40%), Raphaël Caire (10%)

Dates : 01/10/2001 au 10/07/2008

T.04 Benoit Rozel, soutenue le 8 juillet 2009

« La sécurisation des infrastructures critiques : recherche d’une méthodologie d’identification des vulnérabilités et modélisation des interdépendances », thèse de doctorat de l’Institut Polytechnique de Grenoble,

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/09/2006 au 08/07/2009

T.05 Marie-Cécile Alvarez-Hérault, soutenue le 10 décembre 2009

« Architecture des réseaux de distribution du futur en présence de production décentralisée », thèse de doctorat de l’Institut Polytechnique de Grenoble, thèse de ressourcement de l’Institut Carnot

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Bertrand Raison (40%), Nouredine Hadjsaid (10%)

Dates : 01/10/2007 au 10/12/2009

T.06 Cristian Jecu, soutenue le 16 septembre 2011

« Système de protection novateur et distribué pour les réseaux Moyenne Tension », thèse de doctorat de l’Université de Grenoble, réalisée en lien avec le GIE-IDEA et l’ADEME

Encadrement : Bertrand Raison (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/10/2008 au 16/09/2011

T.07 Monica Biserica, soutenue le 16 septembre 2011

« Observabilité et reconstruction d'état des réseaux de distribution du futur », thèse de doctorat de l’Université de Grenoble, réalisée en lien avec le GIE-IDEA et l’ADEME

Encadrement : Yvon Besanger (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/10/2008 au 16/09/2011

T.08 Alireza Soroudi, soutenue le 4 octobre 2011

« Architecture des réseaux de distribution en présence de production décentralisée - planification sous incertitudes et modes d'exploitation décentralisés », thèse de doctorat de l’Université de Grenoble, thèse en cotutelle avec l’université de Sharif à Téheran, Iran et financée par le GIE-IDEA

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 30/09/2008 au 04/10/2011

T.09 Wendy Carolina Briceño Vicente, soutenue le 20 septembre 2012

« Modélisation des réseaux de distribution sous incertitudes », thèse de doctorat de l’Université de Grenoble, thèse réalisée en lien avec le gouvernement vénézuélien

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 02/11/2009 au 20/09/2012

T.10 Samuel Emelin, soutenue le 31 mars 2014

doctorant en CIFRE (thèse confidentielle jusqu’en avril 2019) avec ErDF sur des comparaisons de pratiques de planification internationales des réseaux de distribution.

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/12/2009 au 31/03/2014

T.11 Maria Viziteu, soutenue le 16 octobre 2013

doctorante en CIFRE en collaboration avec ATOS ORIGIN sur la sécurisation du réseau électrique vis-à-vis de la défaillance des fonctions de téléconduite. (étudiante en dépression puis congés maternité)

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/01/2008 au 23/10/2013

T.12 José Sanchez Torres, soutenue le 23 octobre 2013

doctorant projet ANR CSOSG sur la modélisation couplée des infrastructures critiques en utilisant les réseaux complexes et l’arithmétique complexe.

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 02/06/2010 au 30/06/2013

T.13 Sellé Touré, soutenue le 20 octobre 2014 - Optimisation des réseaux : réseau actif et flexible

doctorant du GIE IDEA, sur la fusion des fonctions avancées de conduite (gestion tension et reconfiguration) des réseaux de distribution en présence de production décentralisée. (puis post doctorant AMI ADEME)

Encadrement : Yvon Besanger (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/10/2010 au 20/10/2014

T.14 Egor Gladkikh, soutenue le 8 juin 2015 - Optimisation de l'architecture des réseaux de distribution d'énergie électrique

doctorant en bourse Qualité Recherche de Grenoble InP sur des outils mathématiques de génération automatique et d’évaluation d’architectures pour les réseaux de distribution avec de productions décentralisées. (puis post doctorant sur projet européen evolvDSO)

Encadrement : Bertrand Raison (20%), Wojciech Bienia (80%), Raphaël Caire (20%)

Dates : 01/12/2011 au 08/06/2015

T.15 Rodrigo José Albuquerque Frazao, soutenue le 14 octobre 2015 - PMU based situation awareness for smart distribution grids

doctorant en bourse gouvernement brésilien sur le développement et l’utilisation de Phasor Measurement Units pour les réseaux de distribution.

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 01/11/2012 au 14/10/2015

T.16 Gaspard Lebel, soutenue le 26 avril 2016 - Distributed Energy Resources coordination toward the supply of ancillary services in real-time

doctorant sur contrat industriel sur des outils de gestion des ressources locales avec des approches marchés et centrale virtuelle.

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Nouredine Hadjsaid (50%)

Dates : 07/05/2013 au 26/04/2016

T.17 Emmanuelle Vanet, soutenue le 27 septembre 2016 - Distributed intelligence and heterarchical approach of distributed balancing markets in smart grids

doctorante sur contrat européen sur des outils de gestion des ressources locales avec des approches d’analyse de contingence, de marchés de distribution de l’intelligence.

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Nouredine Hadjsaid (50%)

Dates : 01/09/2013 au 27/09/2016

T.18 Christophe Ghafari, soutenue le 16 décembre 2016 - Innovative numerical protection relay design on the basis of sampled measured values for smart grids

doctorant sur contrat industriel sur des outils de traitement de signal avancé pour les relais de protection.

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (30%), Bertrand Raison (35%), Raphaël Caire (35%)

Dates : 01/09/2013 au 16/12/2016

T.19 Bhargav Prasanna Swaminathan, soutenue le 22 septembre 2017 - Operational Planning of Active Distribution Networks - Convex Relaxation under Uncertainty

doctorant sur bourse EEATS et en lien avec le projet evolvDSO sur des outils de planification opérationnelle des réseaux actifs et flexibles.

Encadrement : Raphaël Caire (30%), Vincent Debusschère (70%)

Dates : 01/09/2014 au 22/09/2017

T.20 Ahmed Hadjsaid, soutenance le 31 janvier 2018 - Intégration du stockage dans les méthodes de planification des réseaux électriques basse tension

doctorant sur bourse EEATS sur des outils de planification des réseaux Basse tension en présence de stockage.

Encadrement : Raphaël Caire (30%), Vincent Debusschère (35%), Marie-Cécile Alvarez (35%)

Dates : 01/09/2013 au 31/01/2018

T.21 Mouhcine Mendil, soutenance le 8 octobre 2018 - Joint Radio And Power Resource Optimal Management For Wireless Cellular Networks Interconnected Through Smart Grids

doctorant sur contrat industriel (CIFRE CEA LETI sur ANR Sogreen) sur les stations de base sans fils pour les smart grids. (puis post doctorant chaire Enedis)

Encadrement : Nouredine Hadjsaid (50%), Raphaël Caire (50%)

Dates : 11/01/2015 au 08/10/2018

T.23 Tung Lam Nguyen, soutenance le 22 mai 2019

doctorant sur bourse gouvernement VIETNAMIEN (et complément ERIGRID) sur les systèmes multi agents pour le contrôle et la protection des microgrids.

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Tuan Tran Quoc (50%)

Dates : 01/03/2016 au 22/05/2019

 

T.22 Djibril Diop, soutenance prévue en décembre 2019

doctorant sur contrat industriel sur la convergence CIM et IEC61850.

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Nouredine Hadjsaid (50%)

Dates : 01/09/2015 au XX/07/2019

T.24 Mamadou Goundiam, soutenance prévue en avril 2021

doctorant sur bourse gouvernement malien, solution opérationnelle pour manque d’inertie dans les réseaux électriques

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Vincent Debusschère (50%),

Dates : 15/04/2018 au XX/07/2021

T.25 Ildar Daminov, soutenance prévue en avril 2020

doctorant sur bourse gouvernement russe, planification des réseaux de distribution en intégrant des contraintes dynamiques (DLR, DTR, DCR), cotutuelle Université de Tomsk

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Marie-Cécile Alvarez-Hérault (50%)

Dates : 25/04/2018 au XX/07/2020

T.26 Pierre Laize, soutenance prévue en janvier 2022

doctorant sous convention CIFRE, planification des réseaux de distribution basse tension actifs et flexibles et analyse de risque

Encadrement : Raphaël Caire (50%), Marie-Cécile Alvarez-Hérault (50%)

Activités d'enseignements

J’ai eu, au cours de ma carrière d’enseignant chercheur, un investissement très fort dans la pédagogie et mon école. Cet investissement est d’abord lié à l’attachement personnel développé lors de mes études du fait de mes activités associatives mais aussi au travers de ma conception de l’enseignement supérieur. Cet enseignement, d’autant plus en école d’ingénieurs, doit en effet être réalisé par des enseignants passionnés et au fait des dernières technologies. Nous devons, aussi, être capable d’accompagner l’industrie dans ses challenges et évolutions (digitalisation, décarbonation, éthique, milleniums).

En termes de thématiques d’enseignements, j’ai eu la chance d’intervenir quasi intégralement dans des matières liées à mon expertise de recherche/industrielle. Ainsi, j’ai la chance de donner et d’avoir donné des enseignements sur les réseaux électriques (stabilité, calculs de courant de court-circuit, équipements électriques) ainsi que les matières connexes essentielles (électronique analogique et continue, informatique et optimisation, communication, entre autres). Ces enseignements ont été et sont donnés à divers niveaux (prépa intégrée, IUT, licence, 1A + 2A + 3A école d’ingénieurs, formation continue) mais aussi tant dans diverses composantes de Grenoble INP (ENSIEG, ENSHMG, Prepa INP, ENSE3, ENSGI) qu’à l’extérieur (Ecole Centrale Lyon, Ecole des Mines de Paris, ENSAM Lille, ESIGELEC).

En termes de pratiques pédagogiques, j’ai un grand respect de la tradition sur les aspects cours magistraux et applications en travaux dirigés et travaux pratiques. Je suis, en effet, très à l’aise dans les amphithéâtres (classiquement 60 à 80 personnes), ainsi que dans des groupes plus intimes (TD à 25 personnes typiquement).

  • C’est dans les séances de TD que j’introduis des pratiques mixtes avec des petits groupes de 4 étudiants qui cherchent ensemble pendant que je les aide semi collectivement à avancer. Cette pratique a l’avantage de faire interagir les élèves et de se corriger ensemble tandis que je propose les bons outils pour avancer et valide leurs résultats.
  • C’est dans les séances de cours magistraux que je vérifie l’acquisition des compétences/savoirs au travers d’outils d’enquête et de challenge based competition (www.kahoot.it). Cet outil moderne a très avantageusement remplacé mes morpions à 9 cases qui permettaient de voir les assimilations des notions essentielles en ajoutant les téléphones mobiles/ordinateurs des apprenants pour répondre à des questions à choix multiples et enfoncer le clou voire même reclarifier des notions fondamentales.
  • J’ai aussi introduit à l’école il y a plus de 10 ans, avec un collègue des sciences économiques, des séances collectives pour l’aide à des montages de présentations collectives sur des sujets liés à la dérégulation. Ainsi les élèves travaillent en groupes et de manière encadrée pendant plusieurs séances sur de la recherche bibliographique, des études de cas, de la forme et du fond pour réussir des pitchs marquants sur des sujets d’actualité liés à l’ouvertures des marchés de l’énergie.
  • J’ai, en tant que responsable de cet enseignement, transformé un cours électif incluant plusieurs bureaux d’étude en semiapprentissage par projet. En effet, et alors que nous introduisions de manière classique via des bureaux d’étude sous informatique les enjeux de la stabilité des réseaux électriques, nous avons testé, sur un temps final de 12 à 16 heures, la capacité des élèves à appliquer leurs connaissances pratiques pour proposer d’eux même une méthodologie permettant de rendre plus stable un réseau de type ilien.
  • J’ai exploré des techniques de fliped classeroom et de blended teaching mais je pense que nos élèves, avec des maquettes pédagogiques aussi chargés et leurs enseignements/formatage dans classes antérieures, ne sont pas mûrs pour de telles pratiques. J’ai néanmoins pu expérimenter ces techniques acquises lors de formations payées par (le KIC) Innoenergy, structure européenne friande du digital learning et des nouvelles pratiques pédagogiques (new teaching and learning methods).
  • En terme d’apprentissage par projet, j’ai eu la chance de proposer 4 sujets (de projets collectifs) autour des réseaux électriques qui ont abouti, au cours des 4 années, au montage d’une plateforme à tension réduite d’un réseau de distribution Basse Tension. Ce réseau sous 12V permettra, à terme, de proposer des enseignements sur le comptage intelligent et la gestion de l’énergie via des incitations tarifaires au travers de l’infrastructure de comptage type Linky ou via des signaux dérégulés provenant d’un agrégateur par exemple.

En termes d’activités particulières et sur l’aspect montages de formation, j’ai eu la chance d’être responsable du montage de la filière IEN et de l’extension du Master Smart Grid and Building :

x Participation au projet d’école « Eau, Energie, Environnement », ENSE3 dans le cadre de la réforme de l’INP-Grenoble (fusion des écoles ENSIEG et ENSHMG c’est-à-dire une école avec une promotion de 320 étudiants)

  • Montage pédagogique et rédaction du cahier des charges des cours de EEA et de neutronique/génie atomique de la filière IEN. La filière IEN a été créée de toute pièce et j’ai eu la chance d’avoir cette lettre de mission de mon directeur : épauler Y. Fautrelle puis C. Corre (numéricien, thermo-hydraulicien) pour le montage pédagogique de cette filière. J’ai eu donc en charge la définition du contenu pédagogique (cahier des charges et rédaction des fiches CTI) de la partie électrotechnique, électronique et automatique ainsi que de la partie génie atomique/neutronique. J’ai été aidé, dans cette démarche, par des industriels spécialistes du domaine (EDF, entre autres).
  • Aide au montage d’un enseignement électif de 50h (tronc commun première année) sur la constitution et le contrôle des réseaux électriques. C’est dans cet enseignement que nous appliquons, maintenant, l’approche par semi-apprentissage par projet.
  • Montage, au sein de la filière Système Energétique et Marchés, d’un enseignement sur les réseaux et marchés de l’énergie (8h puis 40h sur informatique) sur les calculs liés aux réseaux électriques en lien avec les marchés de l’énergie.
  • Montage d’un enseignement pour les élèves alternants 2A sur les calculs de courant de courts-circuits (26h de cours plus 12h de TD).
  • Spécification d’un enseignement d’innovation pour les ingénieurs basés sur la méthode TRIZ. Je fais ainsi intervenir JF Boujut sur un enseignement unique en France qui s’appuie sur la méthode Russe pour l’innovation multiphysique.

x Montage du démonstrateur RD-PREDIS et passage de ce dernier dans des formations 3ème année sur les Smartgrids. Dans le cadre du projet européen INTEGRAL et de l’ANR SINARI, j’ai spécifié intégralement le cahier des charges d’un démonstrateur Smartgrid recherche en gardant en tête le transfert de ce banc expérimental vers un usage pédagogique. J’ai ainsi aidé une jeune enseignante-chercheuse, M-C Alvarez-Hérault à réaliser les premières spécifications des tous premiers travaux pratiques de l’ENSE3 sur les Smartgrids sur une plate-forme représentative du domaine. J’ai accompagné deux techniciens du G2Elab, A. Labonne et T. Braconnier à finaliser des enseignements pratiques sur la communication 61850 dans les Smart Grids.

x Participation au montage du MOOC Smart Grids en partenariat avec Enedis et qui fait l’objet d’une session annuelle entre fin mai et début juillet chaque année. Dans le cadre de la chaire Enedis portée par le G2Elab et devant le constat que peu de formations existent dans le domaine du Smart Grids, Grenoble INP (4 enseignants + 1 titulaire de la chaire Smart Grids + 3 ingénieurs d’Enedis) a réalisé un MOOC d’introduction sur les réseaux électriques intelligents. J’interviens dans cette formation en ligne sur 2 séquences de 10 minutes sur un total de 3 heures de formation. Voir page sur FUN.

Références

mise à jour le 16 septembre 2019

Equipe de recherche


Mots clés :
Réseaux Electriques, Nouvelles Architectures, Insertion Production Décentralisée, Fonction Avancées de Conduite, Infrastructures Critiques, Etudes Stochastiques, Optimisation mixte

Adresse

G2Elab - GreEn-ER - Office 5-C-011
21 avenue des martyrs
CS 90624
38031 Grenoble

Tél : +33 (0)4 76 82 63 61
anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes