Aller au menu Aller au contenu

> Recherche > SYREL > Modélisation avancée

Modélisation avancée des systèmes électriques.old

La modélisation des systèmes et réseaux électriques a toujours été un fort enjeu. En effet, ils se caractérisent par une grande complexité qui peut être résumée par de fortes interactions entre un grand nombre de composants distribués et par l'émergence de propriétés à l'échelle du réseau à partir de comportements locaux ne répondant pas aux mêmes propriétés.

 

La modélisation, qu'elle soit analytique ou numérique, a donc ainsi toujours été nécessaire pour mieux comprendre les comportements observés, mais aussi pour proposer de nouvelles solutions technologiques aux problèmes constatés.

 

Depuis le début des années 2000, la dérégulation des marchés de l'énergie qui s'est traduit par une re-définition profonde des modes de fonctionnement des réseaux, par l'apparition d'acteurs autonomes (parmi lesquels les producteurs décentralisés), par une nouvelle gestion décentralisée à l'échelle locale des réseaux a donné une nouvelle impulsion à la modélisation des systèmes électriques. En effet, leur complexité s'est accrue alors même que les exigences de fiabilité et de performances s'accroissaient sous les pressions conjointes d'une recherche d'une meilleure maîtrise des risques et d'une plus grande efficacité énergétique.

 

Activité de fond menée au quotidien par tous les chercheurs de l'équipe, la modélisation théorique ou par simulation s'est aussi développée comme activité spécifique afin de répondre aux enjeux de connaissance parcimonieuse des nouveaux réseaux et systèmes électriques.

Problématique et bilan en quelques mots

  • Grands systèmes interconnectant de multiples acteurs autonomes
  • Multi infrastructures (énergie, télécommunication)
  • Multi physiques (gaz, électricité, chaleur, vent, soleil),
  • Multiples interactions entre les différentes échelles

G2Elab_SYREL_Modelisation-1

  • Méthodologies originales :
    • Modélisation des interdépendances
    • Modèle commun « couplé » : Energie-TIC
    • Concept « modèles communicants » : ABM / Réseaux complexes / Bayésien
    • Approches théoriques pour une modélisation parcimonieuse et multi-échelles des réseaux électriques :  Percolation / Fractales / Non entier

Quelques réalisations


  • Modélisation d'ordre non entier de groupes de production tournants et de piles à combustible permettant de disposer d'un modèle de connaissance d'ordre réduit pouvant être utilisé dans une approche "Système"
  • Modélisation fractale de réseaux électriques permettant de lier les performances dynamiques et statiques d'un réseau à sa géométrie (longueurs, maillage, densité)

mise à jour le 22 novembre 2018

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes