Aller au menu Aller au contenu
Au centre de l'innovation en énergie électrique, partageons projets, compétences et savoir faire.

Publié le 6 décembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
13 décembre 2010 | Plan d'accès
10H30 - 12H30
ENSE3
Bâtiment Ampère
Amphi A022

Réglage de la tension dans les réseaux de distribution du futur

Les réseaux de distribution sont aujourd'hui à l'aube d'une révolution technologique dont l'avènement des Smart Grids, les réseaux du futur, est un marqueur important. Un des aspects de cette révolution est l'accroissement de la Génération d'Energie Dispersée (GED) dans les réseaux de distribution. Cette insertion massive de GED entraine, entre autre, des problèmes de tensions. Les études préliminaires réalisées montrent que les moyens de réglage de tension utilisés aujourd'hui ne sont plus adaptés à la présence de ces nombreuses GED. En conséquence, la capacité d'accueil des réseaux de distribution est aujourd'hui très limitée. Cette thèse propose une méthode de réglage de tension novatrice, appelée OMD pour Optimisation Mixte Découplé. Cette méthode se base sur l'utilisation d'un algorithme d'optimisation numérique déterministe permettant de trouver la répartition optimale de production ou de consommation de puissance réactive entre toutes les GED du réseau. En amont, une sélection adéquate des valeurs des variables discrètes du système est effectuée de manière à éviter une explosion combinatoire. Les simulations entreprises montrent que l'algorithme développé est efficace : il permet d'augmenter le nombre de GED connectées au réseau tout en favorisant le développement des services système, telle que la minimisation des pertes Joule. De plus, la solution développée apporte une plus value intéressante de par sa modularité et sa flexibilité en comparaison avec d'autres méthodes proposées dans la littérature, tout en autorisant un fonctionnement en temps réel. Une étude complémentaire montre que le concept de l'OMD peut être repris et appliqué à d'autres systèmes. Ainsi, un réglage de tension optimal, basé sur l'OMD a été développé pour les parcs éoliens. Il permet un contrôle optimal de la tension à l'intérieur des parcs tout en assurant le maintien d'une consigne de puissance réactive ou de tension au point de connexion avec le réseau. Le réglage de tension proposé dans cette thèse est donc une des solutions qui pourra permettre un meilleur fonctionnement des réseaux de distribution du futur.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 6 décembre 2010

Contact

Boris Berseneff
Envoyer un mail
anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes