Aller au menu Aller au contenu
Au centre de l'innovation en énergie électrique, partageons projets, compétences et savoir faire.

Publié le 20 juin 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
11 juillet 2013
10H30 - 12H30
Amphithéâtre A010 Félix Esclangon
école ENSE3
Domaine Universitaire St Martin d'Hères

Thèse intitulée : "Méthodologie de Conception des Machines Synchrones à Aimants Permanents - Application au Véhicule Electrique avec Chargeur Rapide Embarqué".

Ces travaux de recherches se sont déroulés au sein du laboratoire de Génie Électrique de Grenoble, sous l'encadrement de Frédéric WURTZ (Directeur de recherche au CNRS), Lauric GARBUIO (Maître de Conférences) et Albert FOGGIA (Professeur émérite).

Résumé de la thèse :

Les travaux de cette thèse portent sur la méthodologie de conception des Machines Synchrones à Aimants Permanents (MSAP) avec pour application le véhicule électrique. Dans une première partie, nous avons abordé du contexte de l'étude et de la problématique de dimensionnement. A l'occasion, nous avons montré qu'il est nécessaire d'adopter une méthodologie de design appropriée en fonction de l'avancement de chaque projet dans le cadre du processus de conception. Nous avons alors proposé différents niveaux de modélisation afin de repérer la machine optimale face au cahier des charges pour ensuite la caractériser plus finement et l'optimiser. La seconde partie du rapport traite donc de la modélisation et de l'optimisation de la MSAP. En premier lieu, un modèle analytique permet d'évaluer les performances globales de centaines de machines très rapidement. Ce premier calcul permet de sélectionner les meilleures machines à l'application pour ensuite les optimiser. Puis, le second niveau de modélisation se base sur les réseaux de réluctances. Ce niveau plus fin permet d'une part de retrouver les performances affinées des MSAP et également de procéder à l'optimisation. Enfin, la dernière partie de la thèse est consacrée à l'optimisation de la MSAP en vue d'améliorer de manière significative les performances, et aussi de satisfaire au mieux au cahier des charges.

Composition du Jury :

Guy Friedrich : Professeur à l'Université Technologique de Compiègne, Président

Christophe Espanet : Professeur à l'Université de Franche-Comté, Rapporteur

Michel Hecquet : Professeur à l'Ecole Centrale de Lille, Rapporteur

Frédéric Wurtz : Directeur de recherche au CNRS, Examinateur

Lauric Garbuio : Maître de Conférences, Examinateur

Albert Foggia : Professeur émerite, Examinateur

Antoine Bruyère : Docteur-ingénieur chez Valéo, Invité


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 20 juin 2013

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes