Aller au menu Aller au contenu
Publié le 24 octobre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 1 octobre 2018
10h
Lundi 1er Octobre à 10h,
à l’amphithéâtre Michel Prunier
de l'Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat (ENTPE)
3 Rue Maurice Audin, 69120 Vaulx-en-Velin

Dimensionnement multi-physique des véhicules hybrides, de leurs composants et de la commande du système

Le jury sera composé de
M., Xavier ROBOAM
Directeur de recherches, INP-ENSEEIHT, Laplace, Toulouse, Examinateur
M., Olivier BETHOUX
Professeur des universités, Sorbonne Université, GeePs, Paris, Rapporteur
M., Christophe ESPANET
Professeur des universités, Université de Franche-Comté, Besançon, Rapporteur
M., Laurent GERBAUD
Professeur, Grenoble INP, G2Elab, Grenoble, Directeur de thèse
M., Emmanuel VINOT
Chargé de recherches, IFSTTAR, LTE, Bron, Co-encadrant de thèse
M., Nicolas LABBE
Docteur ingénieur, Valéo, Invité

Résumé de la thèse :
Le transport routier est au cœur des enjeux environnementaux actuels. Les véhicules électriques hybrides (VEH) sont une alternative intéressante, notamment en milieu urbain. Cependant, la conception de tels systèmes est complexe car la chaîne de traction (composants et architecture), la mission et la gestion énergétique du véhicule sont intimement liées.

Les travaux de V. Reinbold ont permis de mettre au point une méthodologie de dimensionnement de VEH. Les composants sont optimisés conjointement avec la gestion énergétique sur un cycle de fonctionnement afin de minimiser la consommation de carburant du véhicule. Une attention particulière est portée à la conception fine de la machine électrique via un modèle électromagnétique adapté à l’optimisation.

Dans la suite de ces travaux, nous développons plusieurs aspects. Tout d’abord, nous introduisons la possibilité de gérer un paramètre discret de la machine: le nombre de paires de pôles. Dans un second temps, nous développons un modèle thermique de la machine prenant notamment en compte les échanges autour des têtes de bobine. Ce modèle analytique par réseau de résistances thermiques est intégré puis utilisé dans le processus de dimensionnement par optimisation. Il a été préalablement validé via un modèle par éléments finis. Des méthodes d’analyse d’incertitude et de sensibilité sont appliquées afin de quantifier l’influence de certains paramètres thermiques. Enfin, nous appliquons la méthodologie de dimensionnement par optimisation à une architecture série/parallèle, intégrant deux machines électriques.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 24 octobre 2018

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes