Aller au menu Aller au contenu
Publié le 27 juin 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Vendredi 06 Juillet à 13h30



Lieu: amphithéâtre A010 dans les locaux d'ENSE3 site Ampère.

Sujet: Gestion énergétique optimisée pour un bâtiment intelligent multi-source multi-charges: Différents principes de validations

Résumé:
Le défi du développement durable, l'introduction massive des énergies renouvelables décentralisées (EnR) dans l'offre énergétique, l'ouverture du marché de l'énergie, les exigences spécifiques de nouvelles charges connectées et la prolifération d'objets communicants, reposent de manière conséquente le problème de la gestion de l'énergie, jusqu'ici centralisée.En complément d'une gestion centralisée, la gestion décentralisée au plus près des usages offre un degré de liberté très important dans l'optimisation énergétique permettant de maximiser (ou minimiser), sous contraintes, un ou plusieurs critères prédéfinis (coût énergétique, adéquation production-consommation, taux d'utilisation des EnR, énergie primaire consommée sur cycle de vie, confort de l'usager, ...). Le bâtiment au sens large est un noeud énergétique important et un support idéal pour développer et analyser les effets d'un système de gestion optimisée d'énergie (SGEB) tant l'impact potentiel d'une telle gestion sur la demande énergétique globale est considérable et indispensable. Cependant, pour que ces objectifs soient atteints, plusieurs verrous doivent être levés.

Mes travaux de recherche s'inscrivent directement dans cette optique, et sont donc éminemment d'actualité. Mes travaux portent en particulier sur l'élaboration de modèles énergétiques de certains usages, de stratégies de gestion d'énergie dans une configuration multi-sources et multi-charges et surtout de mise en oeuvre de méthodes et d'outils de validation au travers de bancs tests virtuels et hybrides (où certains composants sont émulés physiquement).

 

Ces travaux se sont déroulés au sein du laboratoire de Génie Électrique de Grenoble G2ELAB et G-SCOP, sous l'encadrement Mr Seddik BACHA et Mr Stéphane PLOIX.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 27 juin 2012

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes