Aller au menu Aller au contenu
Au centre de l'innovation en énergie électrique, partageons projets, compétences et savoir faire.

Publié le 27 novembre 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 2 décembre 2013
13h15 - 15h15

Lieu
Amphi CRAYA
Site Bergès, ENSE3
Domaine Universitaire
Saint Martin d'Hères

Coordonnées GPS Site Bergès :
45°11'45.91 N
5°45'09.19 E
 

 

Titre de la thèse Contribution to the modeling and optimization of the double-fed induction machine for pumped-staorage hydro power plant applications

Les travaux ont été encadrés par Albert Foggia et moi-même et réalisés en collaboration avec Alstom Birr (Suisse).

 

Résumé de la thèse
Les centrales hydrauliques de pompage turbinage fonctionnent principalement en utilisant des alternateurs de type synchrone évoluant à vitesse fixe. Cependant, utiliser des alternateurs à vitesse variable et, en particulier, des machines asynchrones à double alimentation (MADA) apporte des avantages pertinents : contrôle de la puissance en mode pompe, opération au point de meilleur rendement, plus grande stabilité en cas de perturbation.
Cette thèse a pour objectifs la progression des connaissances des phénomènes électromagnétiques régissant le fonctionnement de la MADA et d’établir une démarche en vue de son optimisation.
Dans un premier temps, un modèle analytique reposant en partie sur la méthode des intégrales de frontière est proposé et validé par simulations éléments finis. Ce modèle analytique prend en compte plusieurs éléments tels que la saturation du circuit magnétique, les harmoniques générés par les bobinages du stator et du rotor mais également les harmoniques dus à la forme de l’entrefer.
Dans un deuxième temps, le modèle est appliqué à l’étude de quatre sujets : calcul des harmoniques de tension statorique à vide, calcul des pertes fer, calcul des harmoniques de couple et calcul des forces radiales électromagnétiques.
Enfin une procédure de dimensionnement de la MADA,  reposant sur l’optimisation par algorithme génétique est décrite.


Jury :

Mohamed Benbouzid, Christophe Espanet, Yvan Lefevre, Alexander Schwery,  Albert Foggia, Gérard Meunier.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 27 novembre 2013

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes