Aller au menu Aller au contenu
Publié le 4 juin 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
6 juin 2014
10H30 -12H30
Amphithéâtre A010
ENSE3
Domaine Universitaire
11 Rue des mathématiques
Saint Martin d'Hères.

Titre de la thèse: Contribution à la modélisation des pertes par courants de Foucault dans les circuits magnétiques feuilletés des machines électriques.

Résumé:
Dans le cadre de la lutte contre l’augmentation des gaz à effet de serre et la préservation de l’environnement, l’efficacité énergétique est un enjeu majeur du XXIème siècle. Cela implique entre autres prescriptions des niveaux de pertes maîtrisés dans l'appareillage électrique. D'où  le besoin de modèles précis de quantification de ces dernières. Nous nous intéressons au cas précis des circuits magnétiques feuilletés, composant de  base de la plupart des dispositifs électromagnétiques. Le feuilletage  de ceux-ci bien que réduisant les courants de Foucault induit des contraintes supplémentaires pour le calcul : contraintes de mémoire de maillage et de temps de calcul. Le but de cette thèse est de caractériser ces empilements et d'en calculer les pertes en s'affranchissant des contraintes citées. Pour ce faire, on utilisera des modèles équivalents obtenus par des techniques d'homogénéisation. L’homogénéisation consiste en effet à définir les propriétés d'un matériau équivalent au dispositifs modélisé sur lequel il ne faudra définir que quelques points de calcul.


Energy efficiency becomes a global major issue of XXIst century as we are dealing with greenhouse  emissions. Meeting new energy saving's prescriptions calls for reducing losses in electrical appliances at all scales. Hence a need for accurate modeling of losses on  those devices. Where are targeting laminated iron core which is the common part of most electric devices. Laminating electromagnetic cores besides reducing eddy current losses brings new modeling contraints of which we can quote : heavy computation costs, poor meshing quality etc. The purpose of this study is to characterize lamination stacks in order to compute the losses on them while avoiding quoted constraints. To proceed, equivalent models of stacks will be issued by means of homogenization techniques. Homogenization consists in fact to define equivalent property of the modeled device. The properties are then set on a homgeneous material on which only few computation points are needed.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 4 juin 2014

anglais
G2ELAB
Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble
Bâtiment GreEn-ER, 21 avenue des martyrs, CS 90624
38031 Grenoble CEDEX 1
FRANCE

Tél. +33 (0)4 76 82 62 99

Lat x Lon:    N 45°12m9s   x  E 5°42m11s

Site LMMCF - Herbeys
Site MINATEC - CIME Nanotech - Grenoble
Univ. Grenoble Alpes